Hillary Clinton devra s'expliquer devant le FBI :


La candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton sera prochainement entendue par le FBI dans le cadre de l'enquête sur l'utilisation de sa messagerie électronique privée au sein de ses fonctions.

Le FBI a précisé que l'enquête sur la messagerie privée d’Hillary Clinton touchait à sa fin. Cependant, les forces de l'ordre ont déclaré qu'elles ne disposaient pas de preuves d'infraction délibérée de la part de la candidate démocrate, annonce la chaîne de télévision CNN.

 

#HillarySoQualified : Hillary est-elle si compétente que ça?

La chaîne de télévision Fox New a auparavant suggéré que Sidney Blumenthal, conseiller privé de Hillary Clinton à l'époque où elle exerçait les fonctions de secrétaire d'Etat, était lui aussi une victime du hacker connu sous le pseudonyme de Guccifer. 

D'après le média, c’est précisément ce piratage qui a permis de révéler une violation du règlement professionnel par Hillary Clinton, et qui l'a placée dans le collimateur du FBI.

Le scandale autour de la correspondance électronique d’Hillary Clinton a débuté en mars 2015 sur fond de cyberattaques continues contre les institutions américaines. 

 

Ex-maire de New York: Hillary Clinton est un des "membres fondateurs" de Daech

Suites aux révélations, l'opposition républicaine a accusé l'ex-secrétaire d'Etat de graves violations des règles de sécurité nationale.

Hillary Clinton, qui a dirigé le département d'Etat américain de 2009 à 2013, a auparavant regretté d'avoir utilisé sa boîte de messagerie privée, hébergée sur un serveur non protégé, à des fins professionnelles. Elle a par ailleurs nié avoir envoyé des informations secrètes

Au moins deux messages reçus par Hillary Clinton dans sa messagerie privée étaient classés "strictement secrets" alors que plus de 1.300 d'entre eux portaient la griffe "secret".


Écrire commentaire

Commentaires : 1