#JeNeSuisPasEgyptAir : indifférence des réseaux sociaux :


Ce n’est un secret pour personne que de nos jours, la plupart des gens sont atteints du syndrome de l’"humanité sélective": alors que les attentats de Paris et de Bruxelles ont suscité de vive réactions des internautes du monde entier, le crash de l’avion EgyptAir, lui, n'a provoqué pour l'instant que de rares commentaires.

Quand une explosion se produit dans un pays du "monde civilisé", le moins qu'on puisse dire, c'est que les réactions ne se font pas attendre sur les réseaux sociaux: hashtags, images, condoléances… bref, c'est le deuil à l'échelle mondiale.

La même explosion survenue à Kaboul ou à Kampala ne bénéficiera que d'un traitement protocolaire de la part des médias. Rares sont ceux en effet qui publieraient des messages avec les hashtags #JeSuisKaboul ou #JeSuisKampala.

Malheureusement, aujourd'hui le monde a été témoins de la même "humanité sélective": le crash de l'avion EgypAir n'a suscité que de rares commentaires sur les réseaux et le hashtag #PrayforMS804 n'a toujours pas la côte parmi les internautes.

Cependant, on aurait tort d'estimer que personne ne réagit à cet incident. Certains internautes, aussi peu nombreux qu'ils soient, n'hésitent pas à présenter leurs condoléances aux familles des passagers et à leurs amis.

L'avion d'EgyptAir ayant quitté Paris pour Le Caire avec 66 personnes à bord a disparu des écrans radar jeudi, vers 00H29 GMT.

Le contact avec l'avion, un Airbus A320 mis en service en juillet 2003, a été perdu alors qu'il volait à 11.280 mètres d'altitude et se trouvait à une quinzaine de kilomètres à l'intérieur de l'espace aérien égyptien, indique EgyptAir sur son compte Twitter.


Écrire commentaire

Commentaires : 0