Benjamin Fulford 24/01/17 :


Maintenant que le régime Trump a formellement été installé, la véritable bataille au sujet de l'avenir de la planète Terre peut commencer sérieusement. D'un côté, nous avons le complexe militaro-industriel de l'Occident et de l'autre, les anciennes familles de lignées sanguines.

Une autre façon de le dire est, que la bataille se situe maintenant entre ceux qui ont les armes à feu, et ceux qui contrôlent le gras (argent). Pourtant, une perspective différente d’analyser cette lutte à venir, serait de la voir comme la bataille de la Chine (Asie) contre les États-Unis (l'Ouest), mais cela est trop simpliste.

"L'Ouest" comme les choses se présentent maintenant, comprend le Japon, plus la Corée du Nord et du Sud, et peut-être même le Vietnam, tandis que "l'Asie" inclus l'Allemagne et d'autres États-Nations contrôlés par les Rothschild.

Les lignes idéologiques de la bataille ont été fixées dans deux discours, l'un par le président Chinois Xi Jinping, à la Fête à la gloire des lignées sanguines à Davos le 17 janvier, tandis que l'autre fut le discours d'inauguration du président Donald Trump.

Le discours de Xi a essentiellement soutenu le statu quo mondialiste, en autant que «le système de gouvernance économique mondiale» continue à être réformé pour donner plus de voix aux pays en développement. Xi a également promis que la Chine aiderait le monde à se développer d'une manière gagnant-gagnant en harmonie avec la nature.

Bien sûr, la Chine a été de loin le plus grand bénéficiaire du système actuel, de sorte que les lignées mondialistes ont demandé protection à la Chine, maintenant qu'une réaction contre eux a démarré en Occident.

Le discours de Trump a déploré le fait que la classe moyenne Américaine avait été détruite par les globalistes, ainsi que l'industrie Américaine, et il a promis de restaurer l'industrie et l'infrastructure Américaines.

Il a également laissé entendre que le complexe militaro-industriel était sur le point de partager certaines de ses technologies secrètes avec le monde quand il a dit: «Nous sommes au seuil d'un nouveau millénaire, prêt à débloquer les mystères de l'espace, à libérer la terre des misères de la maladie et exploiter les énergies, les industries et les technologies de demain

Dans l'ensemble, il ne semble pas qu'on nous prépare une guerre mondiale ou un choc de civilisations, mais nous voyons que des positions de négociations raisonnables ont été avancées par les deux parties, en préparation pour les négociations finales pour la mise en place d'un nouveau système amélioré du fonctionnement de la planète.

Les Asiatiques veulent obtenir une plus grande voix, en ce qui concerne le monde non Européen, l'Ouest veut que leurs industries et la classe moyenne, soient reconstruites en échange de la libération de la technologie cachée. On dirait qu'une solution gagnant-gagnant peut être atteinte sans trop de cris et de poings sur la table.

Il va y avoir plus que des poings sur la de table en Occident cependant, alors que commence le régime de Trump soutenu par les militaires. La CIA, en prévision des enquêtes et de la divulgation, a déjà publié 13 millions de pages de documents, mais les sources du Pentagone promettent que le nouveau chef de la CIA, Mike Pompeo, «va nettoyer et réformer l'agence et poussera plus encore pour la Divulgation Totale.»

"Trump est allé à Langley, [Quartier Général de la CIA], pour dire à la CIA que l'armée est derrière lui, et qu’il ajoutera plus de1000 nouveaux agents, tout en expurgeant les méchants", disent les sources.

Le général Joseph Dunford "est revenu des réunions qu’il y avait avec l'OTAN, à Paris et à Bruxelles, afin de veiller à la supervision de la sécurité de Trump lors de l'inauguration, et en cela, il a été soutenu par des millions de cyclistes et motards, de flics, de fédéraux et de la Garde Nationale", ont poursuivi les sources.

Aussi, les sources du Pentagone disent que "ce n'est pas par hasard que le 20 janvier, [le général James] Mattis a été confirmé Secrétaire de la Défense, et Kelly [le général John Kelly], à diriger le Département de la Sécurité Intérieure, car ils étaient les patrons de Dunford en Irak, et ces 3 supérieurs de la marine font partie de la garde prétorienne de Trump."

La première chose réelle que Trump ait faite après avoir pris le pouvoir, a été de se rendre au siège de la CIA accompagné de sa garde prétorienne. En surface, il a promis à la CIA un «soutien à 1000 pour cent», et dans un même temps sous la surface, selon les sources du Pentagone Trump a donné à la CIA un ultimatum, celui «d'arrêter le trafic des drogues, des armes, des enfants, la surveillance par drones, les mensonges, les magouilles sales, la corruption politique, la subversion, et de se concentrer sur l'intelligence humaine et la transparence pour l'ensemble du gouvernement, et de fournir du contre espionnage sur les rivaux et sur Israël ou autrement...»

Le gouvernement militaire de Trump a également l'intention de forcer les entrepreneurs militaires, comme Boeing et Lockheed Martin, à réduire la fraude, le gaspillage et les abus, et «qu’ils pourraient même être nationalisés, comme en Russie», disent les sources.

La remise de l'homme de main de la faction drogue de la CIA, Joaquin "El Chapo" Guzman, juste à temps pour la présidence de Trump, a été programmée pour envoyer un message clair, disent-ils. Guzman raconte tout ce qu'il sait sur les endroits où circule l'argent de la drogue de la faction Nazie secrète, disent-ils.

Les familles des lignées sanguines n’acceptent pas tout cela sans se battre, et ils ont financé et organisé des manifestations anti-Trump, partout dans le monde. Ils utilisent aussi leur contrôle – lequel est très probablement bientôt sur sa fin – sur les grandes sociétés de médias pour mener une guerre psychologique majeure contre le régime Trump.

Dans le cadre de cette campagne, il semble que les Rothschild et leurs semblables ont ressuscité George Soros comme homme de front. Soros est apparemment apparu la semaine dernière à la réunion de Davos en Suisse, mais je ne suis toujours pas disposé à rétracter l'information, qu'on m’avait donné, qu'il avait été tué.

La raison en est que Soros aurait apparemment parlé en public, lors d'un déjeuner, et quand une telle chose se produit, plusieurs médias indiquent généralement leurs propres versions originales de l'événement. Dans ce cas-ci cependant, tous les rapports des médias d'entreprise semblent remonter à une vidéo de Bloomberg.

La technologie pour faire apparaître une personne dans une vidéo est bien établie et, jusqu'à ce que je vois Soros à nouveau de mes propres yeux, au Club des Correspondants Étrangers du Japon, je me dois de dire que les Rothschild ne font qu'utiliser ce personnage pour se cacher derrière.

Voici ce qu'une source de la CIA avait à dire sur sa récente «apparition»:

«On dirait que l'ancien George est plus jeune ... est-ce le dernier modèle qui vient de sortir de la chambre? Prenez note de la différence d'âge. La nouvelle photo qui est diffusée maintenant dans MSM." Voir les photos ci-dessous, la première est un confirmé de juste avant qu'il ne disparaisse, la seconde est celle qui circule maintenant. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a en quelque sorte rajeuni.

La chancelière Allemande, Angela Merkel, «prendra un congé inattendu très bientôt, pour des ‘raisons de santé’, et probablement elle ne reviendra pas. En d'autres termes, elle est sur le point de prendre la fuite», selon une source hautement connectée de la CIA.

À part Soros et Merkel, une source différente et très connectée de la CIA avait le message suivant à transmettre: «en Antarctique, les forces obscures étaient aussi fortes que les forces de la lumière. C'est le dernier rempart pour les méchants garçons et leurs semblables...»

La source, qui est un parent direct d'un célèbre Amiral de la Seconde Guerre Mondiale, avait également quelques trucs X-files à dire à savoir que:

«Deux lignes de temps convergent maintenant, et lorsque cette convergence est terminée, nous aurons une Divulgation Totale. C'est pourquoi tous les grands dirigeants de ce monde sont allés en Antarctique et tous les jours, d’autres continuent d'y arriver.

L'ancienne ville perdue est déjà visible. C'est ce que j'ai appelé «La Base» dans les transmissions et discussions précédentes. Tout est là et les élites arrivent avec leur véhicule spécial, non seulement pour chercher protection contre une arrestation, mais aussi pour essayer de conclure un accord avec les Galactiques, qui maintenant contrôlent toute la zone.

Ceux des niveaux supérieurs de l'élite qui sont dans «La Ville» maintenant, essaient d’en arriver à un accord, pour entrer dans les chambres de guérison. Kissinger inclus.»

Ces incroyables déclarations exigent aussi une preuve incroyable, et lorsque cet écrivain a demandé une chance d'aller en Antarctique pour voir par lui-même, on lui a dit qu'on allait lui arranger cela. Si j'y vais, j'apporterai des caméras et de l'équipement d'enregistrement, et je vais partager ce que j'ai trouvé, avec le grand public.

En tout cas, une source Russe du FSB, plutôt intraitable et très terre-à-terre, a confirmé que l'Antarctique était sous traité, et non pas sous le contrôle d'aucun gouvernement, et que les conglomérats et oligarques internationaux avaient des bases là-bas, et ils y menaient des expériences et des recherches secrètes.

Les sources de l'Antarctique ont également fourni deux coordonnées GPS, où ils disent qu'une grande partie de l'action a lieu: 74 degrés Sud, 164 degrés Est et 66 degrés Sud, 99 degrés Est.

On y voit sur Google Earth comme un paysage non gelé, avec des lacs et l'autre comme un grand carré déneigé.

Les photos suivantes ont également été fournies :

Étant donné que Trump prétend que son administration représente «un mouvement historique jamais observé auparavant», les événements à venir devraient bientôt correspondre à la rhétorique. Nous allons (voir).

_______________________

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0