Qui détient les fameuses instituts de sondage ?


Sondage après sondage, la narration médiatique de l’élection présidentielle entend nous expliquer ce que veulent les Français et pour qui est-ce qu’ils ont l’intention de voter. Si nous avons une vague conscience du fait que les « instituts » produisant ces enquêtes visent plus à influencer l’opinion qu’à la « sonder », il est difficile de mettre des mots, des noms, des visages sur cette intuition. Et pour cause : ni les entreprises privées se présentant comme des instituts indépendants, ni les médias ou les organes gouvernementaux qui en sont les clients, n’ont intérêt à ce que cette illusion d’objectivité scientifique ne soit questionnée.

Voici donc une vidéo dont les auteurs s’ingénient à poser quelques grains de sable entre les rouages de la machine bien rodée qui, avec la complicité des médias et des officines gouvernementales, maquille le marketing de la fabrication de l’opinion en une pseudo-science qui se voudrait objective et incontestable. Le sociologue Pierre Bourdieu parlait à cet égard d’ « usage illégal de la science sociale » , comme on parle d’usage illégal de la médecine, et nous invitait à un soupçon légitime vis-à-vis des sondages et de « instituts » prétendant les encadrer.

Vous y découvrirez notamment les réseaux d’Emmanuel Macron, de la compagne de Benoît Hamon


Écrire commentaire

Commentaires : 0